Chantier:Nid d'Alambert

De Aknotl

Chantier:Nid d'Alambert

Validé

Progression
Démarré le 31/07/2020
Validation
Validé le 31/07/2020
Validé par User:Theau_2
Date limite Janvier 2022
Participants
Chef User:Acedos
Données
Coordonnées 695;2046
Projet Projet:Terres sauvages de Morgnïak
Image illustrative de l’article Chantier:Nid d'Alambert



Bonjour ! Le tant attendu projet gobelin arrive enfin sur Aknotl ! Et accessoirement je lance enfin mon premier projet après environ deux ans d’activité sur le serveur…

Le nid d’Alambert est un projet Rākṣa (gobelin) se situant dans une montagne en 800 2100 dans les terres sauvages de Morgnïak.

Contexte RP :

Le nid d’Alambert tient son nom du Grønmensch Strønreir. Alambert étant la traduction humaine de Strønreir. Ce dernier est originaire de la citée de Galana où il y grandit pendant plusieurs années aux côtés de ses deux plus fidèles frères d’armes, le Jindug Gølluch, plus fébrile que ses deux confrères mais doté d’une intelligence faisant honneur à son espèce, et le Joarg Gargrøk, le corps très robuste, et particulièrement redoutable en combat rapproché. Quant à Strønreir, ce dernier est assez polyvalent mais possède un atout très particulier qui le rend unique. Il s’agit en réalité d’un Drarkjoarg, un des rejetons du Gherkjoarg (le roi). Malgré son rang, Strønreir est de la taille d’un Jindug ce qui est normalement impossible pour un Drark mais cela est dû à une naissance prématurée. En effet, le Gherk est de nature très sanguine, ce qui le pousse parfois à violenter les reines. Lors de la mise au monde, le Gherk vit tout de suite que quelque chose n’allait pas. C’était la première fois qu’il voyait “un monstre pareil”. Il en avait tellement honte, qu’il décida de le renier, en l’abandonnant à son sort parmi les Umbugs.

Il fut livré à lui-même, en quémandant de l’aide à droite à gauche, cependant de part son apparence repoussante, il eut bien du mal à se faire entendre. Malgré cela il réussit à se faire une place au sein de la citée de part ses incroyables prouesses au combat, ses stratégies sophistiquées et sa sociabilité. Il était également très bon forgeron, ce qui lui permit de se mettre au service du roi, bien sûr, de manière très discrète de telle sorte à ce que ce dernier ne le reconnaisse pas. Les années passèrent et vint en l’an 45, la Guerre des Sables. La défaite était inévitable, Strønreir vit ses semblables se faire décimer les uns après les autres et dut se résigner, avec Gølluch, Gargrøk et une petite dizaine de compagnons, à se faire passer pour mort. Après la guerre, il se fit bannir de son nid natal lorsqu’il souhaita y retourner.

C’est de là qu’est né le nid d’Alambert. Un lieu fréquenté par toute sorte de Rākṣasagrønns, que ce soit des Gøldüms ou des Grønmenschs, Alambert désirait un endroit où toute personne le souhaitant, pourrait y vivre. Il y eut même pendant un temps quelques humains parias, mais ils furent trop effrayés pour rester. Les années s’écoulèrent et Alambert mourut de vieillissement, laissant derrière lui ses descendants et son foyer. Dès lors, le nid est un lieu reculé et très caché, qui fréquente la surface uniquement pour se ravitailler…

Organisation :

GoblinTown.jpg

Le nid se forme autour d’un gouffre, à l'intérieur de la montagne. Il y a plusieurs galeries qui font offices entrées/sorties plus ou moins cachées, mais l’entrée principale se situe tout en haut de la montagne. Ensuite un chemin descend tout autour de la cavité avec notamment plusieurs ponts suspendus. A cela s’ajoute des maisons troglodytes qui sont principalement des habitations d’Umbugs.

Puis, plus on descend, plus des bâtisses importantes apparaissent tels que, la forge, la maison de l’herboriste (le guérisseur), le garde-manger, la réserve de fût (très petite quantité, utilisée pour célébrer des évènements), la trésorerie, l’ancienne demeure d’Alambert, le trône du nid (là où le chef dirige)...

Les habitations sont très rudimentaires, essentiellement en bois, avec des peaux et des crânes attachées sur des pics. Les plus imposantes utilisent une architecture plus avancée qui joue sur la verticalité et l’utilisation de quelques pierres. Le nid a une population assez importante de part son absence de combat avec l’Homme, on y compte près de huit cent Rākṣasagrønns.

Goblin-tunnels.jpg

Dans un premier temps je serai seul à participer au projet, car je souhaite définir correctement le terrain et l’emplacement des choses, afin d’avoir un agencement cohérent. Cela va se traduire par tout d’abord beaucoup de terraforming, en effet, je dois creuser tout l’intérieur de la montagne avant de pouvoir réellement commencer à build. Le projet recrutera sans doute des gens par la suite. Voici quelques images de ce que j'imagine pour ce projet, je m’inspire notamment du Hobbit :



Et voilà quelques screens minecraft (à noter que c'est un style tout nouveau pour moi, donc les builds sont sujets à beaucoup d'évolutions) :