Sinnean Gifuma

Sinnean Gifuma

État civil

Naissance
Mort
Lieu de naissance

56 caldus 84
76 Demeter 152
Modrïba

Information

Lieu de vie
Occupation

Modrïba
Haut-Magistrat de Modrïba 138-148

Mot-clef

Complot de Gifuma
Indépendance
République Libre

Sinnean Gifuma né le 56 caldus 84 à Modrïba, mort le 76 Demeter 152. Il est le principal organisateur de l'indépendance de Modrïba ce qui en fait son plus grand personnage politique. D’abord Premier Conseillé du Gouverneur puis Conseillé des Finances, il sût s’imposer politiquement jusqu’à devenir Gouverneur de 120 à 128. Après le Complot de Gifuma il devient Haut-Magistrat de Modrïba de 138 à 148 en instaurant la République Unique en l’an 138.
Toute sa vie s'oriente autour de l’île, et lorsqu'il la quitte en 150, il en meurt.



Timeline

Calendrier Norverg

  • 56 caldus 84 : Naissance à Modrïba
  • 91 : Envoyé faire ses années de pages
  • 16 mortem 105 : Mariage avec Jani Cruz
  • Fridus 107 : Nommé Premier Conseillé du Gouverneur de Modrïba
  • Biarn 112 : Nommé Conseillé des Finances du Gouverneur de Modrïba
  • 6 Fridus 120 : Nommé Gouverneur de Modrïba
  • 71 caldus : Naissance premier fils Hétoine Gifuma
  • 40 Fridus an 128 : Rebellion des 27
  • 31 Caldus an 138 : Complot de Gifuma
  • 31 Caldus 138 : République Unique de Modrïba
  • 25 Fridus 138 : Loi de Transition
  • 25 Fridus 148 : Quitte la République, Dernier Discours de Gifuma
  • Fridus 151 : Voyage à Pumpside
  • Demeter 151 : Voyage à Waterchurch
  • 75 Demeter 152 : Décède à Waterchurch


Enfance

Sinnean Gifuma naît le 56 caldus 84 à Modrïba. Issu d’un famille noble originaire de Nedam. Son enfance facile était due à sa situation familiale, mais il a très tôt été confronté à l’oppression de Nedam sur l’île. Il était fils unique, on ne sait pas grand-chose de sa mère Guénolé. Son père Augustus Gifuma était chevalier de l’ordre Nédan et tout naturellement Sinnean aspire à devenir chevalier. La tradition était d’envoyer les garçons sept ans dans une famille noble pour faire leurs années de page. Après ces sept années ils étaient instruits, éduqués aux lettres et aux armes et pouvaient devenir chevalier de l’ordre.
En l’an 96, Sinnean a douze ans et donc il est envoyé pour ses années de page à Nedam. Ses sept années sont trop longues pour Sinnean et il sait qu’il n’est pas fait pour la chevalerie. Pendant ses sept années, il se concentre sur la politique et l’écriture et devient très cultivé. Le souvenir de la pression de Nedam sur Modrïba lui donne des idées politiques révolutionnaires. Il sait que c’est en étant à la tête de l’île qu’il pourra changer quelque chose, alors il sait très tôt que c’est ce qu’il faut faire.

Retour à Modrïba

En l’an 103, Sinnean a dix-neuf ans et il vient de finir ses années de page. Il aspire à devenir gouverneur et sait que c’est par les relations qu’il pourra atteindre son objectif. Alors quand il revient sur l’île c’est un homme cultivé, il écrit des livres et se place dans la bulle intellectuelle. A cette époque la bulle intellectuelle n’était rien que de la poudre aux yeux, des vieux croulants se croyant savants, débattant sur des sujets inutiles ou sans réel savoir. Mais ils étaient tous près du gouverneur donc Sinnean subissait cela pour son futur.
En côtoyant ce cercle d’intellectuels, il rencontra Jani Cruz, la fille du Premier Conseillé du Gouverneur. Il la séduit, voyant en cette relation un moyen d’accéder à la gouvernance. Sinnean et Jani se marièrent le 16 mortem 105.

Ascension de Sinnean vers la Gouvernance : Grâce à ses grandes capacités intellectuelles, Sinnean devint très vite le protégé de son beau-père, Artoung Cruz, qu’il forma au métier de Premier Conseillé.

A Modrïba la tradition quant à la passation de pouvoir est simple. Le précédent Gouverneur donne son vœu pour le nouveau, même si son choix est soumis au vote, le vœu du précédent a toujours été respecté. De la même façon, le Premier Conseillé donne son avis sur son successeur. Cela permettait de former leur successeur et de faciliter le changement.

Alors en l’an 107, quand Tyde Guadalupe est élu Gouverneur de Modrïba, c’est Sinnean Gifuma qui est nommé Premier Conseillé.

Guadalupe restera Gouverneur des années 107 à 120. Dans le laps de temps, les deux hommes deviennent amis et Sinnean fait part au Gouverneur de ses idées politiques tranchées. Bien sûr le Gouverneur partage ses idées mais l’île n’est pas encore assez forte pour supporter une libération politique.
Guadalupe enseigne surtout à Gifuma le revers de la politique, la tromperie et la fourberie de ce milieu. Preuve en est qu’il présente Sinnean à l’Arkhal de Nedam en le faisant passer pour l’homme le plus passionné par la politique coloniale de Nedam. L’hypocrisie est si convaincante que l’Arkhal apprécie Sinnean, sans se douter que quelques années plus tard c’est le même homme qui portera un coup fatal à sa ville.
Tyde Guadalupe demande à Gifuma d’organiser leur libération en secret. Pour faciliter ses actions, il promut Sinnean Conseillé des Finances de Modrïba en l’an 112. Grâce à son nouveau titre il achète des armes à Waterchurch et Pumpside qu’il fait discrètement venir par bateaux. Jamais Nedam ne soupçonnera ses armes.
En parallèle, Sinnean endette l’île auprès de Nedam pour soulager les habitants. S’il se le permet c’est parce qu’il est persuadé qu’avant la fin du mandat de Guadalupe Modrïba sera libre. Donc les habitants suivent Sinnean Gifuma dans sa politique et bientôt il est autant aimé que le Gouverneur lui-même.
Malheureusement Guadalupe meurt en 120 en laissant son vœu de succession pour Gifuma. Et j’aime Tyde ne connaîtra l’île libre.

Sinnean Gifuma Gouverneur premier mandat

Sinnean Gifuma est nommé Gouverneur de Modrïba le 6 Fridus 120. Maintenant aux commandes, il organise plus précisément sa libération politique. Il ne créa aucune complicité avec son Premier Conseillé, en qui il n’avait aucune confiance. Il tenait la barre seul.
La même année Jani Gifuma tombe enceinte en 120 et donne naissance à leur seul enfant le 71 caldus 121. C’est un fils. Hétoine Gifuma. Pour le plus grand malheur de son père Hétoine se détourna très tôt de la politique. En 141 il quitta l’île le jour de ses vingt ans, ne supportant plus la pression de son père sur ses épaules pour qu’il devienne magistrat.
Avec sa place politique importante, Sinnean fait beaucoup de voyages politiques. Ils lui permirent de percevoir les failles administratives de Nedam et de peaufiner ses plans d’indépendance. Durant son mandat il développa le port de la ville. Il fit construire une porte au nord en prétextant de craindre une attaque de Targswen.
Il renforça aussi la défense en achetant le plus de scorpion de guerre possible. Enfin il commença les travaux de déblayage de terrain à l’ouest de la rivière pour l’agrandissement de la ville.
Mais tous ses chantiers prenaient le peu d’argent que Nedam laissait à l’île. Alors il lança une politique de réduction de taxes en l’an 128. C’est la Rébellion des 27. Le 40 Fridus de l’an 128 Sinnean fut destitué et emprisonné par l’armée de Nedam jusqu’à la résolution du conflit le 67 Fridus de la même année.

Gouverneur deuxième mandat

Le 75 Fridus 128, Sinnean Gifuma est réélu Gouverneur de l’île. Cette fois son Premier Conseillé lui est imposé par Nedam : Sévi Gatra.
Son emprisonnement et l’occupation de Modrïba par une armée était de trop. Il consacra les dix ans suivant à préparer sa libération, et préparer son île. Le seul problème étant Gatra, ce loup dans la bergerie qui faisait des rapports sur tous les gestes du Gouverneur.
Si Nedam se rendait compte des forces mises en place pour l’indépendance, elle ferait certainement exécuter le Gouverneur comme Owin Lethri quelques années plus tôt.
D’abord il assura que chaque habitant ait accès soit à des armes, soit à un refuge dans la forêt. Il ne pouvait faire de camp d’entrainement officiel, mais il ne pouvait les cacher non plus. Alors il organisa des entraînements sur le port, visible par tous. Il camouflait toujours ses entraînements en bagarres en y ajoutant du sang et en y envoyant la milice pour stopper tout ça. Mais cette machination ne suffisait pas pour préparer la ville.

Il construisit un grenier au plus haut point de la ville en l’an 132. Il s’assura qu'il soit toujours plein à ras bord. Quelques années plus tôt il avait fait creuser des champs de blé et de pommes de terre au nord de l’île pour qu’elle puisse tenir en cas de nouveau siège.

Enfin il s’était assuré de la bonne production du cidre de Modrïba qu’il expédiait partout. Cela lui permettait d’envoyer des messagers ou des espions vers les villes du Vieux Continent au nez et à la barbe des douaniers de Nedam.
Tout était prêt en l’an 136, il ne restait qu’a sauter le pas et attendre le bon moment.
En 138, le complot de Gifuma est un succès. Nedam perd ses hauts dignitaires et perd sa colonie qui ne fait rien, elle est vaincue. Modrïba est libre.

République Libre de Modrïba

Maintenant que Modrïba est libre, Sinnean Gifuma prend le pouvoir de l’île.
Il instaure la République Libre de Modrïba le 31 Caldus 138 et se place comme Haut-Magistrat. Tout était déjà prêt depuis longtemps.
Dès sa prise de pouvoir il renforce l’armée pour se défendre en cas d’attaque. Il vire tous les représentants de Nedam et empêche toutes familles de Nedam de s’installer sur leur île malgré leur détresse.
Dès le départ, Sinnean Gifuma savait que la République Libre pourrait perdurer si ses futurs successeurs savaient déjà diriger. Alors quand il prend la place de Haut-Magistrat et prend sous son aile l’ainé de la famille des Movaisoeil et Lathuile comme Magistrat.

Quand Gifuma partira, il laissera la République aux deux familles. Chacune des deux aura une place comme Magistrat et prendra les décisions pour la ville ensemble.
Alors Sinnean posa sa dernière carte : la Loi de Transition. Quand il arrivera à ses dix ans de haute magistrature, qu’il aura relevé Modrïba, et qu’il aura formé les deux familles à l’art de la politique, il quittera la scène et se retirera de toutes obligations pour l’île. Cette loi étonna les habitants, cela faisait trente ans qu’il était leur chef, c’était un héros politique qui les avait libérés de Nedam, et il décidait de partir. Malgré cela, la loi fut acceptée le 25 Fridus 138 et ainsi débuta la République Libre.

De la complémentarité des trois Magistrats naquit une république stable qui supporta bien la prise d’indépendance.
La ville fit de grands profits, malgré un incendie. Elle s’agrandit vers le nord et lança la construction d’un immense temple en l’an 146.
Sinnean Gifuma, comme un mentor des deux magistrats, quitta comme il l’avait promis la scène politique, précisément le 25 Fridus 148. Jour auquel il donna ce qu’on appela plus tard : le Dernier Discours de Gifuma. C’est dans ce discours qu’il prononça les paroles inscrites sur le sol du Capitole :
“Je vous laisse ma République, notre République. Tout est là pour qu’elle devienne la plus grande et sage de toutes. Ne laissez jamais l'appât du gain vous détourner de l’humain.
Et surtout que jamais elle ne s’agenouille devant l’absolutisme d’une monarchie, ou l'obscurantisme d’une religion.”

Déclin de Gifuma

Fatigué des tourments de la politique il ne donna pas signe de vie après son départ aux habitants.
Toute sa vie il n’avait connu que Modrïba et Nedam. Il voulait découvrir le monde maintenant qu’il était réputé. Il entreprit son voyage en l’an 150, il avait alors soixante-six ans, laissant son histoire et sa femme derrière lui. Criblé de dettes, il partit avec l’idée qu’il proposerait des “conférences” et des causeries dans les villes politisées du Vieux Continent, pour qu’il parle de Politique en échange d’argent.
Ainsi il part vers Pumpside début Fridus 151 pour donner une conférence. De fait, il donnait conférence à qui voulait l’entendre : dans des salles, des bars, des marchés, partout où il pouvait étaler sa voix.
Puis en Demeter 151, la grande famille de Ikadias de Waterchurch l’invite pour donner deux conférences sur la stratégie politique dans la bibliothèque de la ville. Lors de sa deuxième conférence, il perd connaissance et tombe.

Il est immédiatement amené dans un hospice ou il est soigné, mais garde des séquelles lourdes, et devient très faible. Il a une maladie bien connue à l’époque, la petite vérole.
Cet effondrement est suivi de troubles cérébraux, en particulier d'aphasie. Il veut rentrer à Modrïba mais n’a pas la santé pour ce voyage.

À partir de mortem 152, il souffre d'hémiplégie. Il meurt seul, dans son appartement de Waterchurch de la petite vérole le 75 Demeter an 152 à l’age de soixante-huit ans. Sinnean Gifuma ne reverra jamais Modrïba.
Son corps sera rapatrié à Modrïba le mois suivant et sera enterré sous le Capitole.