Le Chapitre de la Quête

I) Histoire de sa création

I.1) Le chevalier Errant

Après avoir obtenu son titre de chevalier, Sinya de Koadlord demanda d'abandonner ses droits féodaux, afin de parcourir le monde, et ainsi gagner en expérience, vouant sa vie à combattre les ennemis des Hommes. Après plusieurs années d’errance, celui qui s’était fait appeler “Rànen” (l’Errant), fut blessé lors d’un combat contre des monstres, et finit par s’écrouler sur les côtes de la région sauvage de Morgnïak, où il s’évanouit, vulnérable.

I.2)La naissance du Chapitre

Au détour d’une nouvelle sortie en mer, un des marins de Kokedig II aperçu un chevalier mourant à quelques pas des côtes. Il avertit aussitôt son équipage et ceux-ci lui vinrent en aide, lui portant les premiers soins. Il fut sauvé, et vécu quelques temps sur leur navire, se faisant appeler “Sinya”, les aidant dans leurs travaux quotidiens. Il apprit que ceux-ci avaient pour idée de s’installer sur un archipel, non loin de là, sur les terres d’Adaaris, mais l’endroit était infesté de monstres. Le chevalier errant décida de mettre son épée à leur service, en guise de paiement pour sa vie.

Après que le village soit établis, portant le nom du navire qui les mena ici, Kokedig, le chevalier créa la “Quête”, visant à protéger les humains du mal. Il fit bâtir la citadelle de Kaer-Tirion (La forte tour) sur Adaaris, et donna naissance au “Chapitre de la Quête”, un ordre de chevaliers indépendants, ne devant allégeance à personne, hormis le Bien, (mais néanmoins très proche des habitants de Kokedig) ou tout chevalier peut se mettre au service du Bien, abandonnant toutes ses possessions, pour devenir un chevalier errant, destiné à parcourir le monde pour venir en aide aux plus faibles.

Il adopta le blason “de Blanc, au cœur de Sable et à liseré de Gueule” ( : tout blanc, point noir au milieu, le tout bordé de rouge), représentant le Bien (blanc) entaché par le Mal (noir) baignant dans le sang des victimes de la lutte du bien contre le mal (bords rouges).