République de Waterchurch

République de Waterchurch

Bannière de Waterchurch

Administration

Forme de l'État

Dirigeant

République marchande
Gadios Ikadias

Dates clés

Fondation de Waterchurch
Frappe du premier Woth
Création de la république
Création de la ligue marchande

-100
-18
16
23

Mots-clés

La république de Waterchurch est un état présent dans l'extrême-ouest du Vieux Continent. Elle est instaurée dans la cité de Waterchurch. L'origine de la république remonte à l'an 16, lorsque la famille en place est évincée du pouvoir pour incompétence.
Alors les Trois plus grandes familles de la ville s'associent pour diriger la ville, ils sont les Ikadias, les Hildas et les Dandole. Chaque famille à un rôle très important définit dans l'organisation de la République, mais aux yeux du monde se sont les Ikadias qui dirrgent Waterchurch car ce sont eux qui sont chargés des affaires extérieures.



Système politique

Histoire

La ville à connu quatre grands régimes politiques. Lors de sa création, une oligarchie s'est installée, avec la famille de Sissock qui ont permis la construction des solides bases de la ville. Cette oligarchie à perduré -100 à l'an -68.
Ensuite pour un soucis de séparation des pouvoirs, la ville à connu une république, avec des élections tous les cinq ans, qui a permis aux Gardil(famille possédant les carrières et mines) et aux Indoril(producteurs de vin) de rendre la ville plus compétitive, en tournant sa politique sur le commerce. Ce premier système démocratique dura jusqu'en -31, date de l’assassinat de Tamar Indoril.
Ce coup d'état orchestré par Agnos Gydn, lui permet de prendre le pouvoir démocratiquement, en truquant les élections. Il mit en place une nouvelle oligarchie, qui dura deux générations, sa fille pris le pouvoir à la mort d'Agnos Gydn en l'an -15. Ce régime dura des années -30 aux années 16.
Enfin grâce à une volontée de séparation des pouvoirs, Waterchurch repris le chemin de la démocratie, avec La République des Trois Maisons ou République Marchande de Waterchurch. Elle est donc en place depuis l'an 16.

Création de la république, pouvoir des trois maisons et règne des Ikadias (16 - 79)

En l'an 16, une grande réforme est menée dans la cité. Alors que la famille des Gydn est sur le déclin, les trois maisons les plus influentes de l'époque, à savoir les maisons Ikadias, Hildas et Dandole s'associent pour évincer Ayh Gydn du pouvoir, il n'était plus assez puissant pour diriger.
Par la même occasion, les familles prirent cette place vacante et fondèrent La République. Comme chaque famille est spécialisée et inégalée dans leur domaine respectif, ce nouveau régime se promet d'être bien plus stable et compétitif qu’auparavant, et surtout bien plus efficace. La république de Waterchurch est proclamée le 30 caldus de l'an 16. Il s'agit de l'institution présente actuellement dans la ville.

La période dite de la “république classique” est la période la plus faste que Waterchurch ait connue. La séparation des pouvoirs permet en effet une meilleure efficacité administrative, et la cité se développe de plusieurs façons.

Économiquement, La cité est à l'initiative de la Ligue marchande de Waterchurch, une organisation marchande centrée sur la ville. Cette ligue permet en même temps à Waterchurch de pacifier sa frontière sud en empêchant toute attaque de la part de Shügate, mais également favorise le commerce entre les villes de la ligue. Waterchurch finance des marchands étrangers afin qu'ils s'installent durablement en ville. Cela permet d'augmenter considérablement la population de la ville et stimule la production. De plus, c'est la période des grandes migrations issues de la cité de Bhrone. De nombreuses familles viendront s'installer sur les terres à l'ouest et au nord de la cité. Ces familles seront à l'origine des foyers de Pumpside, Siniath-Amar et Misselia. La maison Dandole voit d'un mauvais œil l'installation de familles étrangères si proches de la ville, ce qui ne sera pas du goût des deux autres maisons, notamment les Hildas qui en profitent pour commercer avec ces foyers, et leur fournir des matériaux de construction ou des outils qu'ils ne peuvent encore manufacturer.
Le Woth parvient ainsi grâce à cette politique commerciale et aussi grâce à la Ligue de s'imposer dans toutes les villes de l'Occident, y compris Shügate et Bhrone.

Politiquement, le développement est plus contrasté. On notera que Pumpside rejoint la république en l'an 22 et que Bhrone (puis la Séduchie) signe une alliance avec Waterchurch en l'an 27. La structure de république et l'organisation entre les trois maisons permet une synergie et un rayonnement jamais atteint pour la cité.

Ère des foires (79 - 129)

En l'an 79, Pumpside devient indépendante de la république, mais conserve un siège à la ligue marchande. Depuis quelques années, suite à une dérégulation de la frappe de la monnaie, la cité peine à maintenir une milice permanente dans la ville. De plus, on demande à tout le monde de venir travailler dans les champs pour compenser l'inflation. La ville ne parvient pas à garder le contrôle sur Pumpside. La milice permanente est dissoute en l'an 86.

Pendant l'ère des foires, le peuple se tourne vers les loisirs. Le quartier de la foire est construit de l'autre côté de l'Idone, juste derrière le quartier des Halles. Le Grand Fair s'élargit alors et comprend désormais des joutes équestres et des courses de chevaux, attirant de nombreux commerçants et “parieurs”.

Stagnation de Waterchurch (depuis 129)

Depuis l'an 129, bien que le système démocratique des trois maisons demeure, la ville s'essouffle et perd de l'importance sur le continent. On peut notamment noter que Pumpside et Kervegant sont en rivalité commerciale, notamment sur le commerce de l'armement. La ville est également surpassée militairement par des voisins puissants, notamment Pumpside et Shügate. L'alliance avec la Séduchie est rompue en l'an 139, alors que la Séduchie s'apprête à entrer en guerre contre le royaume de Queledryn, Waterchurch devient isolée diplomatiquement.
Avec le problème de la contrebande et sa résolution, la République montre à quel point elle est stable, même si cette période à diminué le pouvoir des Trois Maisons. De plus l'implication de la République dans l'incendie est soupçonnée par les habitants ce qui à fait baisser l'influence des trois familles.

Organisation

La République est donc dirigée par les trois plus grandes familles de la ville.

  • La maison Ikadias s'occupe du pouvoir militaire. Officiellement, c'est l'aîné de la famille Ikadias qui représente le peuple auprès des puissances étrangères, de ce fait c'est eux qui dirigent la ville aux yeux du monde. Ils résident dans le fort de Waterchurch, place forte de la ville. Ces dernières décennies, les Ikadias n'ont pas eut de grandes avancées, notamment à cause de la contrebande qui à grandement réduit l'évolution. De plus la ville ne s'est jamais doté d'une armée puissante, préférant consacre cette partie de ses fonds au commerce et aux accords.
  • En tant que famille de marchand, la maison Hildas assure la puissance économique de la ville. Cette dernière prendra l'initiative de fonder la Ligue marchande de Waterchurch. Par la même occasion, les Hildas sont les banquiers de la ville. Fondateurs du Woth, et des politiques commerciales de la ville, ils sont la famille la plus importante des trois. Ils logent au dessus de la Banque.
  • Enfin, la maison Dandole s'occupe des affaires intérieures, organise la cité et mène des travaux publics. C'est la moins puissante des trois maisons, mais elle reçoit souvent le soutien du peuple et des petites gens. Les Dandole ont permis l'impressionnante extension de Waterchurch. Leur savoir faire aura permis de métriser les marais au nord de la ville, et l'Idone au sud. Ils auront aussi permis de reconstruire les quartiers dévastés par les flames lors du plan Majalisa. Ils vivent depuis toujours dans la Guilde des Bâtisseurs, sur la place de la banque.

Résidence des Hildas, La Banque de Waterchurch

Résidence des Dandole, La Guilde des Bâtisseurs

Résidence des Ikadias, Le Fort de Waterchurch