Confédération Palarde

La Confédération Palarde est une alliance militaire dirigée par Shügate. Seul les anciennement appelées “cités palardes” peuvent rentrer dans la confédération. (Ash’Katal et Shak’Tan, Gönd, Fährt, Nedam, Ornate, Pitkälle, Trask, Shügate et Waterchurch).

Aujourd’hui la Confédération Palarde compte deux membres : Shügate et Trask.



Timeline

Calendrier Norverg

  • 70-ajd : Doctrine pour l'Unification Palarde
  • 122 : Création Confédération Palarde
  • 157 : Annexion de Träsk


Histoire


Les grandes villes d’avant notre ère s’étaient toutes rassemblées pour former les citées palardes. Elles formaient un anneaux sur le vieux continent ce qui leur permettait de se défendre contre les Raksasagronns. Cette unification palarde n’a été vrai que quelques années car très tôt les villes du désert Shak’Tan et Ash’Katal s’en sont détachées.
En l’an 0 avec la création de Bhrone les cartes sont redistribuées et les humains se sont déplacés. Ce brassage ethnique à fait oublier l’idée d’unification palarde. Lorsque Nedam chute plus personne ne pense aux citées palardes, un terme appartenant au passé pour les hommes du premier siècle.

Une seule ville à réussit à faire perdurer cette appartenance : Shügate.
En l’an 70 l’Arkhal Sigeric veut faire renaitre cette envie chez les Shügatis de créer une unité palarde, ce qui renforcerait leur position, puisque c’est alors la ville la plus puissante militairement. Il met donc en place une doctrine politique. Il imposa à l’école et dans la rue de conter l’histoire des citées palardes, toutes les activités de la ville s'imprègnèrent d’unification palarde.

En l’an 122, la doctrine de l'unification est un succès et les habitants concordent tous vers une unification et de tout faire pour la réaliser.
Alors pour donner de la forme, Sigeric fonda la Confédération Palarde, une alliance militaire qui placera Shügate au-dessus de toutes les autres.
Seulement l’idée de citée palarde appartient au passé et aucune des anciennes citées n’y entrent. D’autant plus que certaines sont déjà dans La Ligue Marchande et donc ne trouvent aucun intérêt de s’allier militairement.
Toutefois cela n’est pas vécu comme une défaite par les Shügatis, au contraire, ils ont encore plus envie d’y arriver, et leur regard se pose sur Trask, au sud, une ville bien plus petite et bien plus faible. Le problème est que Trask est à la fois dans la Séduchie et dans la Ligue Marchande de Waterchurch. Donc pour l’instant l’attaque semble impossible.
Ils construisent un port avec des bateaux de guerre, ils entraînent leurs soldats, et attendent le bon moment.
En 156 Trask devient indépendant en quittant la Séduchie et donc en 157 Shügate déclare la guerre à Ispegrade puisque Trask était sous le contrôle d’Ispegrade. Après sa victoire écrasante sur ces deux petits villages, Trask rentre donc dans la Confédération Palarde et le rêve de réunification des habitant devient de plus en plus concret.