Alliance des Mak-Gram

Cet article relate d'une alliance historique appartenant au passé. Un article relatant de la suite de l'histoire gobeline doit être créé par rapport à l'histoire de Saaloen mentionnée ici : Histoire et Organisation du monde gobelin

Structure

Il existe un chef spirituel basé à Makrecht, dont le titre se transmet de père en fils. Si la succession ne peut se faire, le pouvoir passe à une autre ville de l'Alliance, Gramelec par exemple. Il est l'unique incarnation de l'Alliance au sein du monde, et c'est lui qui décide des orientations de l'Alliance en terme d'organisation. En pratique, le titre de chef ne sera jamais transmis aux autres villes de l'Alliance, principalement car Makrecht domine l'Alliance et s'est toujours arrangé pour que les autres villes ne prennent pas le dessus par rapport à elle.

Monuments

Les principaux monuments construits pendant la période de l'Alliance des Mak-Gram est le palais de Makrecht, le palais de Gramelec ainsi que le palais d'Ourgòn.

Histoire

Fondation de Makrecht (-121)

La fondation de Makrecht passe presque inaperçue par les autres tribus gobelines. Il s'agit d'un regroupement de peuplades nordiques dont presque personne n'entend parler. Il semblerait que la similarité culturelle ainsi que la rudesse du climat ait incité les peuplades à se rassembler en un seul lieu afin d'améliorer leurs conditions de survie. Makrecht est ainsi fondée aux environs de l'année -121 avant l'Ère de Bhrone. Rapidement, la montée en puissance de la ville va se faire entendre dans tout le monde gobelin, si bien que Gramelec va commencer à perdre son influence sur les tribus confédérées du sud.

Soumission des tribus confédérées du sud (-121 > -99)

La population de Makrecht s'étendant considérablement, certains petits groupes commença à lancer des assauts sur certains villages des tribus confédérées du sud. Celles-ci commencèrent à redouter la puissance de Makrecht mais ne pouvaient pas faire grand chose face à ces assauts répétés. En -112, la ville de Makrecht lança officiellement un assaut sur la ville d'Aròon, au nord des tribus confédérées. La moitié de la ville périt lors de l'assaut et environ un quart de la population a été asservie au compte de Makrecht. Les survivants ont pu se réfugier dans la ville de Namòr, la plus proche. Les tensions devenaient ainsi grandissantes, Makrecht faisant tout pour assurer sa domination sur les autres cités. En -99, les tensions redescendèrent et un accord fut signé, permettant la création de l'Alliance des Mak-Gram.

Âge d'Or de l'Alliance (-99 > -79)

L'Alliance a beaucoup été décriée parmi la population des anciennes tribus confédérées du sud. Effectivement, l'accord est clairement un acte de soumission vis-à-vis de Makrecht, renforçant encore plus sa position de force. Cela va cependant avoir pour effet de renforcer les liens entres les cités du sud. Par exemple, l'ancienne rivalité qui pouvait exister entre Ourgòn et Gramelec va peu à peu s'apaiser. La période voit néanmoins un fleurissement de l'architecture, les premiers vrais édifices gobelins naissent à cette époque, comme le palais de Makrecht ou le palais d'Ourgòn, le plus grand de tous. Le commerce est également en forte croissance surtout durant la première décennie de l'Alliance. Le pouvoir central de Makrecht va cependant peu à peu s'affaiblir. Avec la rarification des conflits et la croissance du commerce, les cités du sud ont peu à peu regagné en confiance, en richesse et en population.

Réaffirmation des cités du sud (-79 > -60)

Entre -79 et -60, les cités du sud vont donc se renforcer et entamer leur processus d'indépendance. La cité d'Avgorod est fondée en -71 et doit permettre de fournir les cités du sud en gobelins en cas de guerre. La préparation à la guerre est donc féroce, tandis que Makrecht s'embourbe alors dans des problèmes de succession qui désorganise l'Alliance et surtout la suprématie de Makrecht au sein de cette dernière. L'arrivée au trône du jeune chef Grytnuk II, alors inexpérimenté va permettre aux cités du sud de déclarer leur indépendance et de lancer la Guerre de la Fajatàn (soit litt. la guerre de la renaissance). C'est la fin de l'Alliance des Mak-Gram qui aura duré 49 ans.

Démographie

Villes les plus peuplées

  • Makrecht
  • Ourgòn
  • Gramelec
  • Galana
  • Aròon

Liste des chefs de l'Alliance

  • Grytnuk Ier (-99 > -81)
  • Jylakag Ier (-81 > -79)
  • Jagdalar Ier (-79 > -67)
  • Loktek l'Ursupateur (-67)
  • Shakatek (-67 > -64)
  • Loktek l'Ursupateur (-64 > -63)
  • Interrègne (-63 > -61)
  • Grytnuk II (-61 > -60)