Waterchurch

Waterchurch

Waterchurch vers l'an 160

Administration

Région
Régime

Plaine d'Idone
République des Trois Maisons

Démographie

Gentilé
Population

Idonien
~3500 hab.

Géographie

Coordonnées

Mots-clés

Waterchuch est une cité palarde de l'ouest du vieux continent, proche de l'océan et traversée par une rivière, l'Idone. Elle fut fondée vers l'an -240, par des colons originaires de l'est du continent. La cité grossit rapidement, certainement grâce à son relatif isolement du reste du monde et ses plaines fertiles, permettant la culture du blé à grande échelle. Waterchurch disposa par ailleurs d'institutions stables qui lui permit de continuer à se développer sereinement. On notera deux légères crises vers l'an -160 (à la découverte de Shügate) et vers l'an -100 (à la découverte d'Ornate, et plus généralement des cités palardes du nord). En l'an 16 (jour 4965), Waterchurch instaure la République marchande. Elle créait aussi la Ligue Marchande de L'ouest en l'an 22.



Timeline

Calendrier Norverg

  • -247 : Mort de Kalata Idionas
  • -160 : Découverte de Shügate
  • -114 : Toutes les Hiyn sont unifiées
  • -100 : Création de Waterchurch
  • -68 : Mort de Nostra de Sissock
  • -65 : Ostan Gardil prend le pouvoir
  • 3 Mortem -53 : Dissolution de l’Alliance des Cités Palardes après 148 ans d’existance
  • -18 : Frappe du premier Woth
  • 16 : Fondation de la République de Waterchurch
  • 22 : Création de Ligue Marchande
  • 125-150 : Contrebande

Histoire

Tribus des plaines de l'Idone (-268 - -160)

Waterchurch s'appelait à l'origine Idonias, du nom de la rivière la traversant. Ce nom fut donné en rapport à un personnage important de l'époque, Kalata Idonias. Il est souvent représenté comme étant le fondateur de la ville, bien qu'il mourut il y a longtemps, vers l'année -247. La légende veut que le peuple d'Idonias se soit installé au sein du rocher d'Amatyl, dans quelques galeries que l'on peut encore apercevoir aujourd'hui sous l'église. Il se peut que les Hommes s'y soient réfugiés suite à une crue soudaine, ou pour échapper à un hiver rude. Certains rites et traditions mentionnent en effet un terrible hiver entre l'année -268 et -267.
Une fois les conditions climatiques redevenues favorables, ils y restèrent et développèrent un campement sur la terre ferme, proche du rocher d'Amatyl. Il purent profiter des richesses que leur offrait la nature à cet endroit. On trouvait alors dans les plaines de l'Idone de nombreuses pousses de vigne, du blé, et la forêt au nord fournissait du bois, du gibier, de la fourrure.
Vers l'an -160, plusieurs peuplades humaines, appelées “tribus”, ou “Hiyn” dans la langue locale, se partage le territoire des plaines de l'Idone :

  • Les Idonias, autour du rocher d'Amatyl.
  • Les Ferrans, à l'emplacement de l'actuel Montferrand, quoiqu'un peu plus au sud.
  • Les Yudalis, au sein de l'actuel bois de Yudalias, au bord du lac de Moncler.
  • Les Misseli, au nord des plaines, près du marais.

Ces Hiyn ne dépassent pas les 35 individus. Le plus gros aurait tout de même été celui des Idonias, suivi de près par celui des Ferrans.

ASSIMILATION DES TRIBUS

Au sud de l’Idone prospérait la citée de Shügate, haut lieux des citées palardes. Les shugatis et les Hiyn des plaines d’Idones ignoraient réciproquement leur existance puisqu’une grande montagne compromettait toute rencontre. Une journée de l’an -160 un groupe de chasseurs Ferrans se lancèrent à la poursuite de chamois dans les sommets de la montagne. Leur chasse les conduisit droit sur Sugäte qui trônait fièrement au pied d’une falaise. Stupéfaits par leur découverte les chasseur prirent précipitamment la route de leur village et prenant soin de ne pas être découvert.
Fort de leur découverte, les Ferrans comprirent qu’il fallait rallier les autres Hiyn sous leur commandement, s'ils voulaient survivre à une supposée attaque de Shügate. Mais n’étant pas la tribue la plus forte, il fallait faire une bataille éclair pour surprendre les autres, et les soumettre.

Alors toute la tribue prit les armes et se rua sur Idonias pour enfin diriger les Hiyn des plaines. La victoire semblait assurée pour les Ferrans qui empêchaient les Idonias de riposter. Mais une voix sortit du lot, c’était celle d’Amatyl Ligefer. Et sous ses ordres les Idonias s'organisèrent et prirent une position solide sur un rocher. Maintenant à la merci des archers, les Ferrans perdirent de la vitesse et ne purent les déloger de leur promontoir. Et en un coup de théâtre, les attaquants se soumirent aux attaqués. En commémoration de cette bataille, le rocher fut baptisé Amatyl Ligefer.
Les Idonias était désormais la Hiyn la plus puissante de la plaine et prirent de force le dessus sur les autres tribus; d’abord celle des Misseli, puis celle des Yadalis. L’unification des tribus des plaines était totales en l’an -114, sous le contrôle des Idonias.

EMERGENCE DE LA CITEE

Église de Sissock, an -100

Les Hiyn réunies étaient désormais un peuple fort mais mal organisé. Alors en l’an -100, un homme nommé Giorno de Sissock, chef des Idonias décida de rassembler les Hiyn dans une seule citée. C’est à ce moment qu’ils battirent Waterchurch, Giorno promit une ville si prospère qu’elle deviendrait le centre du monde, une ville si grande et vivante, qui aura pour coeur le rocher d'Amatyl, d’où partiront d’immenses artères qui uniront les villes du vieux continent. Et pour que jamais cette promesse ne soit oubliée, les Hiyn construisirent une église, d’architecture simple mais porteuse d’un message lourd.

C’était donc la création de Waterchurch, une ville composée de peuples divers, centrée sur une église trônant fièrement sur un dôme de pierre, au milieu de l’Idone. La ville c’est très vite dotée politiquement : Giorno de Sissock fut le premier bourgmestre. C’était une tache héréditaire et pendant trois générations les Sissock dirrigèrent la ville.

Mais en l’an -68, à la mort subite de Nostra de Sissock, petit fils de Giorno de Sissock, la ville se retrouva sans bourgmestre, Nostra n'ayant donné aucune directive sur son héritier potentiel. Alors plusieurs personnalités, issues de la maison Gardil et Indoril, tentèrent de s'imposer en tant que bourgmestre de Waterchurch. C’étaient deux familles très influentes, les Gardil possédaient de grandes carrières et mines, ils étaient réputés car ils avaient fournis les pierres de tailles qui avaient construit Waterchurch. De l’autre coté il y à les Indoril. C’était une famille de producteurs de vin, le plus prisé de la ville. Ils exportaient aussi leurs productions ce qui les rendait aussi influents dans les autres villes.

Pour éviter de faire sombrer la ville dans le chaos, les deux maisons trouvèrent un accord inédit. Ils décidèrent d'organiser des élections tous les 5 ans, en consultant les citoyens. C'est l'une des premières traces de système démocratique sur le continent. En l'an -65, c'est donc Ostan Gardil qui arrive au pouvoir de Waterchurch après avoir réussi à rassembler - dit-on - plus de monde que ce que pouvait contenir l'église de Sissock.

Ce système perdurera jusqu'en -31, date à laquelle Tamar Indoril fut assassinée secrètement par un membre d'une nouvelle maison influente, celle des Gydn (parfois orthographié Gyden).

Waterchurch dans l'Alliance des Cités Palardes

Lorsque Waterchurch apparait, l'Alliance des Cités Palardes est déjà bien installée, et très tôt Waterchurch est conviée à entrer dans l'Alliance lors du Troisième Conseil d'Unité Palarde le 15 Demeter an -78. Lors de ce conseil Waterchurch est désignée comme caisse de l'Alliance et toutes les saisons elle reçoit les taxes de chaque membre pour l'Alliance, destinés à la défense des hommes.

Mais Waterchurch devient une Cité Palarde lorsque l'Alliance va le plus mal et Waterchurch ne se sentira jamais vraiment membre. l'Alliance est dissoute en -53. Waterchurch garde le terme d'Arkhal et surtout les routes commerciales qu'elle a mis en place pendant qu'elle était membre. Cela l'aidera à devenir la plateforme commerciale qu'elle sera quelques années plus tard.

Liste des bourgmestres :

  • -100 - -87 : Giorno de Sissock
  • -87 - -72 : Hija de Sissock
  • -72 - -68 : Nostra de Sissock
  • -68 - -65 : Sans dirigeant
  • -65 - -60 : Ostan Gardil
  • -60 - -55 : Banil Indoril
  • -55 - -50 : Marcos Gardil
  • -50 - -45 : Benoite Gardil
  • -45 - -40 : Julio Indoril
  • -40 - -33 : Tamar Indoril
  • -33 - -15 : Agnos Gydn
  • -15 - -3 : Hulia Gydn
  • -3 - 16 : Ayh Gydn

Place centrale, où se tient le Grand Fair

Cet assassinat met un terme au système démocratique mis en place 30 ans auparavant, la ville devient alors une sorte d'oligarchie. Pendant un an, le peuple pense toujours que Tamar Indoril est au pouvoir. Pourtant, c'est Agnos Gydn, qui était alors Maître des Requêtes, tire les ficelles Prétextant que le bourgmestre est parti se ressourcer dans une hospice pour des problèmes de santé. Pendant cette période il prend la place de Tamar Indoril. En l'an -30, Agnos Gydn se présente aux élections du bourgmestre, mais truque les résultats. Le corps de Tamar Indoril n'a jamais été retrouvé.

Suite à ces événements, Agnos Gydn va régner à vie sur la cité. Il décède en l'an -15, après un long règne de 18 ans. Sa fille, Hulia Gydn, reprend les rênes de la cité. Son tempérament lui vaut une grande estime auprès du peuple, ainsi le système oligarchique est conservé après la mort de son père. Tout s'accélère à partir de cette année, les infrastructures se développent à Waterchurch, et le commerce prend plus d'ampleur que jamais. On y fabrique principalement du vin et des armes. L'élevage des chevaux occupe également une place importante dans l'économie. A l'occasion d'une fête appelée Grand Fair ayant lieu tous les 5 ans, on pare les plus belles montures de décorations relatives aux familles de la ville, notamment les maisons Gydn, Ikadias, Hildas et Dandole. Les maisons Indoril et Gardil se sont détournées de leurs ambitions politiques, et sont retournées à leur occupation originelles, le vin et la pierre respectivement. Ainsi, il est rare de les voir lors du Grand Fair.

MISE EN PLACE DE LA REPUBLIQUE pouvoir des trois maisons et règne des Ikadias

En l'an 16, Waterchurch se dote d'une république qui facilite toute action administrative et facilite grandement l'expansion de la ville. Cette nouvelle organisation bien plus stable que ses prédécesseures fit briller Waterchurch comme elle ne l'avait jamais été. La République de Waterchurch est toujours en place.

STAGNATION DE WATERCHURCH

Depuis l'an 129, bien que le système démocratique des Trois Maisons demeure, la ville s'essouffle et perd de l'importance sur le continent. On peut noter que Pumpside et Kervegant sont en rivalité commerciale, notamment sur le commerce de l'armement. La ville est également surpassée militairement par des voisins puissants, notamment Pumpside et Shügate.
De plus Waterchurch ne prend pas part aux guerres qui font rage sur le continent. La ville se concentre totalement sur la stabilité du Woth malgré les différents conflits, cela reste leur principal atout.

L'alliance avec la Séduchie est rompue en l'an 139, alors que la Séduchie s'apprêtait à entrer en guerre contre le Royaume de Queledryn, Waterchurch devient isolée diplomatiquement.

CONTREBANDE

Des années 125 aux années 150 la contrebande de Waterchurch à gangréné l'expansion de la ville. Elle bloqua la République qui ne put s'en débarrasser qu'avec l'aide du Plan Majalisa : un complot servant à faire perdre l'aide des habitants pour les contrebandiers. Aujourd'hui la contrebande n'est plus mais se reconstruit petit à petit.



Ancienneté des bâtiments

Voici la liste des bâtiments ou quartiers classés du plus ancien au plus récent.

  • Église de Sissock (-100)
  • Vieille ville (~-100 - ~0)
  • Vieille banque (-22 - -18)
  • Marché oriental (~-12)
  • Quartier des halles (~-1 - 38)
  • Maison des Dandole (couramment appelé “Hôtel de ville”) (6 - 10)
  • Arcade commerçante d'Amatyl (20 - 30)
  • Hall de la ligue (23 - 34)
  • Fortifications de l'Idone (32 - 40)
  • Prison (39 - 42)
  • Nouvelle banque (55 - 60)
  • Quartier de la foire (75, détruite aux alentours de l'an 132)
  • Reconstruction des quartiers de la Banque suite à l'incendie de la contrebande (151 - 153)

Vues de Waterchurch vers l'an 160 :

Nouveau quartiers de la banque, an 153

Banque de Waterchurch

{{:lieu:eglise_de_sissock.png?direct&400 | Marais aux bords de la ville