Makrecht

Fondée dans la deuxième moitié du deuxième siècle avant l'Ère de Bhrone, la cité s'est rapidement développée, contrôlant dans les premières décennies de son existence une bonne partie du monde gobelin via l'Alliance des Mak-Gram. En partie détruite durant la guerre de la Fajatàn, la cité s'est rapidement reconstruite sous l'impulsion de Güldor Ier dit “Le reconstructeur”, alors que de nombreux gobelins quittent la ville pour retourner dans les provinces de leurs ancêtres, en Agodant et en Sh'kir, fondant au passage les villes d'Agar et de Rhigand. À partir de l'an -50, la cité continua à se développer mais à une allure moins soutenue. L'alliance d'Andolac fut fondée en l'an -42 après consultation avec les dernières villes d'Agar et de Rhigand, et Makrecht redevint le centre d'une organisation, 18 années après la fin de l'Alliance des Mak-Gram.

Aujourd'hui, elle est toujours l'une des villes gobelines les plus importantes et probablement l'une des plus grandes du continent. Sa population (50000 gobelins) lui permet d'être la ville la plus peuplée du continent. Sa production est également élevée, notamment du point de vue de l'agriculture, de l'élevage, ou de l'artisanat martial. Les gobelins utilisant des lances de silex pour se faire la guerre, la cité de Makrecht en produit énormément. Enfin, son poids politique reste important, dirigeante de l'Alliance d'Andolac, la deuxième plus grande alliance gobeline derrière celle d'Ourgòn.

Cependant, il y a des points à relativiser. Son isolement culturel, géographique et politique avec le reste des gobelins, notamment l'Alliance d'Ourgòn, ne lui permet pas de se développer d'un point de vue commercial.

Démographie

Répartition

La cité de Makrecht est depuis toujours le lieu de confluence de trois ethnies gobelines différentes. Il s'agit des Golatek, des gobelins côtiers, maîtres dans l'art de la guerre, des Agodants, des gobelins montagnards postés dans les montagnes de l'Agodant, possédant des traditions très anciennes, et enfin les Shek'ir, des gobelins presque nomades qui vivaient dans l'extrême-nord de la forêt de Maliknokteck, pratiquant abondamment l'élevage. Actuellement la répartition de la population à Makrecht s'établit comme suit : 53% de Golatek 29% de Shek'ir 18% d'Agodant

Professions

La répartition des professions suit grossièrement la répartition ethnique de la ville. Les Golatek sont surtout des guerriers (ce qui permet à la ville de posséder pas loin de 15000 soldats prêts à la défendre, soit environ 30% de la population), les Agodants sont surtout des artisans ou ce qu'on appelle des “stockeurs”. Leur travail est de transporter les matériaux aux différents endroits de la ville, ils sont payés à la course. Le métier de stockeur est essentiel à Makrecht car tous les échanges intra-muros en dépendent. Les Agodants étant des montagnards, ils ont l'habitude de transporter des matériaux sur de longues distances. Enfin, les Shek'ir sont des éleveurs, permettant de nourrir la population de la ville.

Infrastructures

Quartier des Golatek

Le quartier des Golatek est le quartier historique de Makrecht, il regorge de maisons où s'entassent près de la moitié de la population de la ville.

Sotalk Rhiatnot

(Article détaillé à venir) Sotalk Rhiatnot (litt. le palais central) est un palais construit durant la période de l'alliance des Mak-Gram, par la famille Mak. Il est essentiellement en longueur, et est assez petit pour un palais. Il abrite principalement des chambres, des cuisines et une salle de repos. La chambre du roi se situe sur le toit du palais, entouré par quatre épicéas royaux. Il s'agit au final d'un petit palais mais au raffinement jamais égalé au sein du monde gobelin.

Gara Kaggar

La Gara Kaggar (litt. la Haute-Caserne, ou la Caserne Importante), est un bâtiment situé à l'extrême est du quartier et de la ville, surplombant en partie l'île de Koltian. Il s'agirait d'une des premières infrastructures militaires de la ville, et possède une organisation unique. Au rez-de-chaussée, on trouve une salle de repas pour les soldats ainsi qu'un dortoir très étroit. Le dortoir peut accueillir jusqu'à 100 gobelins, il est surtout utilisé pour les blessés et est peu actif en temps de paix. On trouve sur le toit une tour de garde de plus de 15 mètres de haut, ainsi qu'un petit bâtiment servant à loger le “chef” de la caserne. Au sous-sol se trouvent les cuisines, où sont préparés les repas pour les soldats et qui dispose d'un petit jardin extérieur permettant de cultiver diverses plantes, comme de la malachavia ou des herbes fuméoles. Son importance est surtout stratégique et historique, car il s'agit seulement de la troisième caserne de la ville en terme de capacité.

Quartier des Agodants

Le quartier des Agodants est délimité par la rivière Makla au sud, le quartier Golatek à l'est, la colline de Kaalar au nord et s'étend au sein de la forêt de Maliknoktek à l'ouest. C'est un quartier assez vieux, s'étant construit autour du grand séquoia central (Sotalk Sotlotl)

JyrhiTnot Chaka

JyrhiTnot Chaka (litt. Entrepôt des Stockeurs) est un entrepôt situé à l'ouest du quartier, sur la colline de Gara Dalok. C'est un bâtiment important car c'est là que transitent la plupart des biens et marchandises de Makrecht, que les stockeurs s'occupent ensuite de distribuer dans la ville. L'entrepôt est par ailleurs directement relié au palais central par une étroite passerelle traversant tout le quartier des Agodants.

Quartier des Shek'ir

Le quartier des Shek'ir est le plus vaste de tous, comptant pour presque la moitié de la superficie de la ville. Il est essentiellement rural et assure la production de nourriture de la ville, que ce soit des champignons via la Sotalk Chaktek ou encore de boeuf, un aliment essentiel de l'alimentation gobeline.

Sotalk Chaktek

La Sotalk Chaktek (litt. La grotte aux champignons centrale), est une vaste grotte naturelle qui s'étend sous toute la surface de Makrecht, mais dont l'entrée se situe dans le quartier des Shek'ir. Son intérêt est primordial pour la cité, elle fournit effectivement les gobelins en champignons, utilisés en tant qu'aliments. La récolte des champignons dans les grottes est une pratique ancestrale chez les gobelins. Cependant, les grottes fourmillent généralement de créatures comme des araignées géantes des cavernes ou de différents damnés. Avec la croissance de la population, il a été ordonné d'aménager le réseau de grottes sous Makrecht afin d'augmenter la quantité de champignons produite. La grotte est décomposée en cinq secteurs, tous les secteurs sont séparés par une sorte de SAS permettant de se mettre à l'abri en cas d'une attaque trop massive de créatures. Tous les ans, peu avant l'hiver, est organisée une grande descente armée dans le réseau de grottes afin de tuer toutes les créatures l'ayant infesté durant l'année passée. Cette descente armée permet également de récolter les champignons ayant pu pousser. La fête de la mycose suit généralement ce grand événement propre à Makrecht.