Gönd

Gönd

Administration

Région
Régime

Terres de Gönd
Arkhal

Démographie

Gentilé
Population

Göndien
~80 hab.

Géographie

Coordonnées

Religion

Divinité

Arkäug

Mots-clés

Gönd est aujourd'hui un petit village de pêche du nord-ouest du Vieux Continent. Elle connut un grand passé puisqu'elle est à l'origine de l'Alliance des Cités Palardes qui est dissoute depuis. Lorsque l'Alliance tombe, Gönd tombe aussi mais depuis le début de notre aire (an 0) le village de Gönd essaye de faire du commerce et de sortir de la misère grâce à une croyance en Arkäug, dieu local du travail et de la réussite.



Timeline

Calendrier Norverg

  • -310 : Fondation de la ville
  • -220 : Kaltr Bört envoie des émissaires pour la future Alliance
  • 15 Demeter -201 : Premier Conseil d'Unité Palarde
  • -190 : Rapprochement commercial Nedam/Gönd
  • 15 Demeter -129 : Deuxième Conseil d'Unité Palarde
  • 15 Demeter -78 : Troisième Conseil d'Unité Palarde
  • 40 Demeter -78 : Gönd coupe les ponts avec Nedam
  • Mortem -53 Dissolution de l’Alliance des Cités Palardes après 148 ans d’existence
  • 5 : Des göndiens quittent Gönd
  • 36 : Découverte de filons de minerais dans les montagnes
  • 38 : ouverture de la mine de Gönd
  • 53 : création de la chapelle de Gönd
  • 60 à 90 environ :commerce avec Bhrone, développement de divers commerces (scierie, carrière, ferme,…)
  • 96 : Début de la construction du port de Gönd
  • 105 : Inauguration du port marchand de Gönd
  • de 105 à 150 environ : agrandissement de Gönd
  • 142 : création de la banque de Gönd

Histoire

Fondation de Gönd (an -310)

Kramolt Bört un chef de village originaire des forêts du sud-est du vieux continent est contraint de quitter ses terres à cause des Raksasagronns qui menacent d’attaquer.
Il part donc vers le nord-ouest pour trouver un endroit paisible pour s’établir au bord de la mer, et il fonde Gönd en l’an -310.

Très vite Gönd et Nedam fondent des liens fort, puisqu’elles se construisent en même temps.
Kramolt Bört croit que si personne n’arrête l’avancée des Raksasagronns, ils arriveront un jour ou l’autre à Gönd et les göndiens ne pourront pas aller plus loin. Alors il commença son rêve de défense et préparant une alliance. Mais il mourut avant de voir aboutir son projet et c’est son fils, Kaltr Bört qui deveint chef et c’est lui qui créa l’Alliance des Cités Palardes.

En l’an 5, les gondiens vivotent et beaucoup décidèrent de partir pour Bhrone ou Waterchurch. La ville se vida assez rapidement et ne restaient que la classe dirigeante et quelques fermiers. Gönd était alors peuplée que de quelques dizaines d’habitants.

Lors d'une partie de jeu, un jeune göndien découvre ,dans les cavernes de la montagne à l'Ouest de la ville, des minerais divers, il alerta alors la population, qui jusqu'alors vivait de la pêche, vue en cette aubaine une occasion de se lancer dans le commerce et essayer de retrouver une gloire passée. Une mine fût donc construite et les göndiens commencèrent à en extraire les minerais. Malheureusement, les expéditions maritimes étant trop chères et Bhrone, seule ville accessible depuis le petit port de pêche de Gönd, étant trop loin. L'idée de faire des échanges avec l'extérieur s'éteint peu à peu, même si la qualité de vie des göndiens est légèrement améliorée par ces nouveaux matériaux.

Lassés de vivre dans la pauvreté, les göndiens décident de se tourner vers la religion et commencent à vouer un culte à Arkäug, un dieu symbole de richesse et de réussite, ils décident donc de construire une chapelle en 53, au centre de la ville.

Les göndiens, suivant la voie d'Arkäug, décident génération après génération d'essayer de gagner plus de Woth et de pouvoir enfin échanger des ressources avec le monde extérieur, ils commencent donc au cours des années 60 à 90 à construire divers commerces et bâtiments, ils commencent par la construction d'une ferme au Nord de la ville afin de pouvoir libérer de la main-d'oeuvre, qui ne devra plus aller pêcher pour nourrir le village, ce changement paraît radical voire complètement stupide aux yeux des anciens du village, dont les aïeuls n'ont que pêcher. Suite à cela, les göndiens se lancent dans la construction d'une carrière au Nord-Ouest afin de pouvoir renforcer les maisons et en faire de nouvelles, ils enchaînent ensuite avec l'établissement d'une scierie au Sud de la ville afin de pouvoir faire des bâteaux robustes et enfin joindre Bhrone afin de commercer.

Après plusieurs échanges avec Bhrone couronnés de succès, Gönd regoûte enfin à la vie continentale et aux plaisirs que peuvent apporter des échanges et des actes commerciaux. En l'an 96, les göndiens se lancent dans un grand pari, s'investirent corps et âme dans la construction d'un immense port sur la côte à l'Ouest du village, derrière la montagne, afin de pouvoir accéder à Nedam plus facilement, mais également à Modrïba, Caorheim et Pumpside, espérant ainsi envoyer encore plus de ressources à ces grandes cités et s'enrichir d'avantage.

L’Alliance des Cités Palardes (-220 -53)

Alors Kaltr son fils décide d’envoyer des émissaires dans les villes alentours, connues et inconnues. Tous les émissaires partirent de Gönd en l’an -220 avec des lettres expliquant tout le projet. C’est la naissance des citées palardes.

Les émissaires portaient des messages de marque porteur d’un message expliquant la situation, les avantages à rejoindre l’Alliance et ainsi toutes les villes reçurent leur messager.

Le Premier Conseil d'Unité Palarde est tenue le 15 Demeter -201 à Gönd. C’est à la suite de ce conseil qu’est créée l’Alliance des Cités Palardes. C’est aussi lors de ce conseil que le terme d’Arkhal pour les dirigeants des villes est adopté et donc Kaltr Bört devient le premier Arkhal de Gönd. Les membres de l’Alliance sont alors Ash'katal, Shak'tan, Fährt, Pitkälle, Gönd, Nedam et Shügate.

Pour l’organisation de l’Alliance, Gönd en devient le lieux de décisions politique et des Conseils secondaires ont lieux lorsqu’ils sont nécessaire. Gönd devient aussi la réserve d’or de l’Alliance et toutes les saisons des taxes sont envoyés dans les caisses en cas d'attaque des Raksasagronns.

En fridus -193, Blörut Abört devient l’arkhal de Nedam. Et il tisse très vite des liens fort avec le vieil arkhal de Gönd, Kaltr Bört. Tous deux fondent une route commerciale importante reliant leurs deux villes. En -190 les deux villes fonctionnent quasiment ensemble, les échanges sont nombreux, et l’Alliance des citées palardes est un succès. Et Gönd ne se gène pas pour prendre des parts plus importantes dans les caisses de l'Alliance.

En l’an -129, soit 72 ans après le premier, le Deuxième Conseil d'Unité Palarde est tenu d’urgence. L’Alliance est au bord de l’implosion, les mécaniques votées ne fonctionnent pas et toutes les villes membres perdent de l’argent. De plus Ash’Katal et Shak’Tan ont quitté les Cités Palardes à cause de la mauvaise gestion et de leur éloignement.

A la suite du deuxième conseil, Nedam et Gönd perdent les avantages qu’ils avaient jusqu’alors. Gönd n’est plus le coffre de l’Alliance et les décisions sont désormais votées à Shügate.
La ville redevient une ville de second plan mais les échanges avec sa voisine restent fort.

Pour Gönd c’est vécu comme une défaite mais puisqu’elle est à l’origine de cette idée, pour l’Arkhal qui est maintenant Bränir Abort, il faut accepter que l’Alliance évolue et que les pouvoirs soient décentralisés.

En l’an -80 les beaux jours de l’Alliance sont loin derrière elle, les Raksasagronns ne montrent pas de signe d’hostilité et les membres commencent à se demander pourquoi payent-ils si leurs menaces sont loins ? De plus la nouvelle ville de Waterchurch commence à bousculer le commerce si stable qui était établi dans l’Alliance.

Alors en l’an 78, le 15 Demeter est tenu le Troisième Conseil d’Unité Palarde. Ce conseil servit notamment à faire entrer Waterchurch dans l’Alliance, elle en devient le coffre, pour ne pas que Shügate ait les deux pouvoirs. Pitkälle avait quitté l’Alliance quelques années plus tôt et surtout Nedam annonce qu’elle quitte l’Alliance lors du Conseil.

C’est vécu comme une trahison par Gönd, car Nedam avait été la première ville à rejoindre l’Alliance et c’était sa plus grande alliée.
Ils perdirent ainsi la si forte complicité d'autrefois et les deux villes se séparèrent politiquement.

Enfin dernier coup de grâce pour l’Alliance, lors d’un conseil secondaire sans intérêt, les discussions s’envenimèrent et un par un, chaque membres décida de quitter l’Alliance. L’Alliance des Cités Palardes est dissoute officiellement le 3 Mortem -53.
Pour Gönd c’est un désastre, même si l’Alliance n’a jamais fonctionné, elle était principalement la raison pour laquelle Gönd vivait. Mais sa dissolution perturba les habitants et beaucoup perdirent espoir.

Chute de Gönd (-53 à 60 environ)

Les échanges commerciaux diminuèrent et l’économie du nord du Vieux-Continent chuta. Seul Nedam qui avait placé des routes commerciales auparavant, sortit de l’Alliance avec plus d’avantages.


Depuis le début de notre aire la ville n’est plus du tout intéressée par la politique, elle vit de la pêche et des échanges commerciaux. Lorsque Nedam tombe en l’an 138, Gönd est impactée car les échanges s’arrête mais ils sont repris par Modrïba qui redonne un souffle au petit village.

La renaissance d'une cité oubliée (60 à aujourd'hui)

Après l'inauguration de la chapelle en 53, les göndiens sont emplis d'espoir et cherchent une meilleure vie et une bonne fortune, les quelques productions existantes comme la carrière ou la mine sont améliorées et les hommes du village se tournent d'avantage vers la récupération de ressources que la pêche, une scierie est mise en place et les göndiens cherchent la production plutôt que la survie. Une ferme est également mise en place au Nord de la ville pour subvenir aux besoins alimentaires du village.

Au fil des années, les göndiens s'apperçoivent que les échanges avec Bhrone ne suffisent plus car les marchandises minérales et forestières s'accumulent dans la ville qui n'en a pas besoin, les göndiens décident donc de contruire un port en 96 à l'Ouest de la ville afin de pouvoir réaliser d'avantage d'échanges commerciaux
En 105, après 9 dures années de labeur, le grand port commercial de Gönd est enfin terminé, les göndiens avaient en même temps acheté une caravelle à Bhrone qu'ils transportèrent jusqu'au nouveau port, les véritables affaires pouvaient commencer

Les décennies suivantes, Gönd s'enrichit énormément et ce dû aux importantes ressources minières, minérales, forestières et particulièrement aquatiques de la ville. De nombreux habitants de Modrïba et Pumpside emménagèrent à Gönd afin de faire fortune, ils furent accueillis très chaleureusement par la popultaion, dont la main-d'oeuvre commençait à manquer pour travailler dans les exploitations ou construire d'avantage d'habitations

Des années 120 à 160, un nouveau quartier est construit à Gönd entre le port de pêche et le vieux bourg, afin d'accueillir les nouveaux habitants, il entoure une nouvelle place marchande, sur laquelle on peut admirer la somptueuse banque de Gönd, les göndiens étant très fiers de leur travail et très proches de leurs biens, ils ne se voyaient pas confier leurs richesses à des étrangers, ils décidèrent donc de construire une banque afin de protéger les richesses de la villeet de ses habitants.

En l’an 165, on apprend à Gönd que Shügate a annexé Trask pour fonder la Confédération Palarde. Mais les habitant ont oublié ce qu’était l’Alliance des Cités Palardes et s’ils s’en rappellent c’est en mal.

Religion

Description

Dans les terres de Gönd, une religion locale s'est établie au cours des décennies, elle ne possède pas de nom spécifique et est monothéiste, les göndiens vénèrent Arkäug, une divinité symbolisant la richesse, le dur labeur et la réussite.

Hisoire

En l'an 44, Duul Värt, un voyou de Nedam s'enfuit après avoir arnaqué un commerçant, il arrive à Gönd et voit en cette petite contrée pauvre et isolée une parfaite occasion de se faire de l'argent, il se déguisa donc en guenilles et se présenta aux locaux.

Duul leur dit qu'il était annonciateur d'une grande nouvelle pour la ville, que les dieux avaient décidé de purger l'humanité de ces défauts en l'an 60 et de ne sauver qu'une seule et unique cité de l'ancien continent, qui était Gönd, face à cette nouvelle, les habitants furent tout d'abord surpris mais, n'ayant presque aucun contact avec l'extérieur et ne voyant jamais de visiteurs, ils ne remirent pas en doute les propos de Duul, et ce certainement car les habitants avaient vraiment besoin de croire en quelque chose.

Suite à cela, Duul Värt commanda les habitants de construire un édifice digne d'Arkäug, car Arkäug ne choisira que les hommes travailleurs pour bâtir le nouveau monde, projet qui se concrétisera en 53, pendant ce temps, Värt était perçu comme un savant auprès des göndiens qui le respectaient, le nourrissaient et le logeaient.

Duul Värt continua de commander les citoyens en leur disant qu'Arkäug souhaitait des offrandes, des richesses et des vivres afin de vérifier que les Göndiens étaient de réels travailleurs et qu'ils méritaient leur sauvetage, offrandes qui étaient bien sûr récupérées et utilisées par Värt.

En l'an 60, les göndiens commencèrent à douter des paroles de Värt car la purge du monde n'ayant pas eut lieu, Värt commença à voir les choses déraper et s'apprêtait à repartir. Le soir de sa fuite, le 28 Mortem, il passa à la chapelle récupérer une dernière fois les offrandes quand ,en sortant du bâtiment, il croisa les mineurs finissant leur journée, ces derniers comprirent vite la situation et s'emparèrent de Duul qui ne pouvait rien faire.

Le lendemain, après un procès qui ne dura pas plus d'une demie-heure, les göndiens décidèrent de brûler Värt vif au sommet de la montagne, comme une ancienne tradition l'ordonnait, le bûcher fut mis en place et l'on y plaça Värt. Lorsque les flammes commencèrent à atteindre Värt un orage d'une grande violence éclata sur Gönd, étteignant le bûcher, les göndiens virent en cela un acte divin et s'approchèrent de Värt pour le détacher, lorsque soudain, un éclair fendit le ciel et électrocuta Värt qui mourut sur le coup. Sidérés devant cette situation stupéfiante, les göndiens comprirent en cela une punition divine d'Arkäug sur Värt, profitant des autres et feignant. Les göndiens arretèrent donc de faire des offrandes mais se rendirent régulièrement à la chapelle et promurent le travail et la richesse due à la réussite comme pilier de leur pensée.

C'est à travers cet évènement que l'on retrouve dans le culte göndiens “la fête de la foudre”, le 29 Mortem de chaque année, rappelant aux habitants les vertus du travail et de la justice.

De nos jours encore, Arkäug est vénéré chez les göndiens et reflète d'avantage le but de réussite de ce peuple que l'importance du dur labeur, étant simplement un moyen d'y parvenir.