Rébellion des 27

Rébellion des 27

La Rébellion des 27 est une crise politique majeure de l'histoire de Modrïba. Elle s'est tenue sur 27 jours, de Bölti 40 Fridus an 128 au Fern 67 Fridus an 128. Lors de cet affrontement, Nedam dirigeait encore politiquement et économique l'île de Modrïba.

Dix jours avant le Bölti 40 Fridus, Sinnean Gifuma, chef de l’île, fit passer des traités pour Modrïba : les taxes sur le marché de poisson ne seront plus données à Nedam, mais elles seront désormais réservées à la construction de l’hôtel de ville de l'île. Alors Nedam réprimanda l’île en destituant et emprisonnant Sinnean Gifuma et en amenant l’armée pour récupérer les taxes dues. Modrïba se rebella et repoussa l’attaque en tuant la garnison envoyée, l’armée de Nedam se retira. Un nouveau chef fut nommé par les habitants de l’ile : Owin Lethri. Il avait fait voter une loi : un pourcentage des fonds alloués à l’entretient des bateaux sera réservé à la création d’une milice. Et donc Nedam ne pouvais désormais plus envoyer d’armées sur Modrïba et devait louer les services de la milice pour tout problème d’ordre public sur l’ile. Cette loi avait été acceptée à l’unanimité.

Le Fern 57 Fridus an 128, après 17 jours de calme, Nedam envoya trois navires avec pas loin de soixante-dix soldats. À cause des défenses de l’île peu voir pas existante, la milice s’est faite vite surpasser et s’est avouée vaincue après seulement deux heures de combat. Nedam a exécuté le chef de l’île Owin Lethri et a essayé de reprendre l’île en main. Les habitants de l’île ont empêché tout mouvement et ont menacé d’une alliance avec Targswen si Nedam ne laissait pas l’île à l’île. Nedam a donc mis en place un siège pour empêcher toute sortie de messager.

Après dix jours de guerre asymétrique, le Fern 67 Fridus an 128, Nedam voit ses avantages à rester en position diminuer et la peur de perdre l’avant-poste grandir. Alors elle lève le siège et autorise l’élection d’un nouveau chef à Modrïba, ils pourront aussi garder le pourcentage des taxes réservé à la construction de l’hôtel de ville. En échange la milice sera dissoute, Nedam reprend en main l’île. Les relations entre les habitants de l’île et Nédam s’éloignent de plus en plus et les familles provenant de Nedam ne sont plus acceptées à Modrïba. Nedam garde toujours une main sur Modrïba mais les lois sont votées à Modriba pour Modriba. Cette période nommée La Rébellion des 27 devient un symbole du rêve d’indépendance l’île et ce Fern 67 Fridus est marqué d’une pierre blanche pour tous les habitants. Après élection, Sinnean Gifuma est nommé chef de l'île le Bölti 75 Fridus an 128. Il oeuvre en secret pour l'indépendance de l'île, qui se réalisera grâce au complot de Gifuma en l'an 138.