Crise d'Ispegrade (An 13)

La crise d'Ispegrade de l'An 13 est un événement politique, économique et démographique survenu au début de l'an 13. Cette crise a eu de sévères répercussions sur la “civilisation d'Ispegrade”, qui fut réduite à la taille d'un village quelques années après cet événement. Sa principale cause est la mauvaise gestion des ressources et la montée en puissance de Brazi et de la religion Bhrazzalhy, qui déstabilisa le pouvoir en place. Elle se termina par l'éclatement des institutions d'Ispegrade, et la migration de nombreux habitants vers Waterchurch et Bhrone.

Chronologie

Avènement de Brazi (An 6)

A l'avènement du prophète Brazi, la situation d'Ispegrade est stable. La ville était spécialiste de la production de tissus, on estime qu'il s'agissait du premier producteur de tissu au monde. C'est dans cette situation favorable qu'Ispegrade vit la montée en puissance d'un certain Brazi, originaire de la ville, dans le commerce des tissus. On raconte que ce dernier a toujours eu des rêves de grandeur, et qu'il rêvait souvent de rejoindre les grandes cités du nord, comme Bhrone ou Shak'tan. Brazi était aussi un beau parleur. Un beau jour, il entra en contact avec Ihuudud, qui lui demanda de remplir sa destinée, avertir Ispegrade, puis le monde, de l'existence du Dieu Suprême. C'est ainsi que fut fondé, au 42 Mortem de l'an 6, le culte pour Ihuudud, ou Bhrazzalhy, à Ispegrade. Brazi prit rapidement de l'importance, au point qu'il arriva, par la suite, à influencer les dirigeants d'Ispegrade. En très peu de temps, il était devenu un véritable problème pour la ville, mais ce dernier était suivi par de nombreux fidèles et était devenu intouchable. Au 65 Fridus de l'an 6, Brazi partit pour Waterchurch afin de convertir la ville au souffle d'Ihuudud. Cette période de répit permit aux dirigeants d'Ispegrade d'entreprendre des actions à l'encontre des biens de Brazi. Ils brûlèrent sa maison et sa fabrique de tissus, et décrétèrent son exil. Nombre d'habitants, adorateurs de Brazi, prirent les armes et assiégèrent la maison d'Ispegrade, le 21 Caldus de l'an 7. C'est un massacre, on décrète près de 150 civils tués, et près de 20 défenseurs du conseil, alors que la population d'Ispegrade ne s'élèvent qu'à quelques milliers d'habitants. On appelle cet épisode, la Journée du Feu.

Retour de Brazi et guerre de clans (An 7 - An 12)

Brazi eut vent des terribles événements ayant eu lieu à Ispegrade et décide d'y retourner dès le 22 Caldus. Il jure alors d'assassiner tous les membres du conseil et les commerçants de la ville, pour leur trahison. Un climat de terreur s'installe alors à Ispegrade. D'un côté, les membres du conseil s'associent avec les quelques commerçants de la ville, de l'autre, Brazi et ses partisans. Le climat exécrable régnant dans la ville va faire fuir de nombreux paysans, qui partiront s'installer à Bhrone, et surtout à Waterchurch. Ces derniers contribueront grandement à faire de Waterchurch une ville agricole importante. Régulièrement, des assassinats ont lieu, et Ispegrade devient bientôt un lieu réputé pour son infamie et son insécurité. En l'an 12, la guerre de clans prend fin avec la mort du dernier membre du conseil, qui n'arrivait cependant plus à assurer la gestion de la ville depuis plusieurs mois. La légende veut que Brazi, à la mort de ce dernier, décapita la tête du dernier conseiller, lui brûla les cheveux, puis la jeta dans la mer.

Fin de la crise et mort de Brazi (An 13)

La crise d'Ispegrade prend fin en l'an 13, à la mort de Brazi. Les sources se contredisent quant à la nature de sa mort, certains disent qu'il se serait suicidé, d'autres pensent qu'il fut assassiné. Dans tous les cas, sa mort provoque un effet contrasté dans toute la région. Ses adorateurs le pleurent et jurent de perpétuer ses traditions, tandis que les producteurs de tissus souhaitent reprendre leurs activités passées.

Conséquences

La démographie de la ville passe d'environ 4200 habitants en l'an 6 à 780 habitants en l'an 13, soit une chute de près de 81% de la population. Ainsi, on estime que, parmi ces 81%, près de la moitié furent tués durant des massacres publics ou assassinés, un quart seulement mourut naturellement, et un autre quart s'exila.

L'apparition et la chute de Brazi, sur une période de seulement sept ans, alimenta des fantasmes sur sa vie, et occulta presque entièrement le culte d'Ihuudud. Le Bhrazzalhy devint la première religion organisée du vieux continent, et acquit une importance considérable dans la comté d'Ispegrade et à Waterchurch.

Les producteurs de tissus créèrent l'institution des “Tisserands de la côte d'Asgal”, et décidèrent de contrôler les nouveaux membres de l'institution afin d'éviter qu'un deuxième Brazi apparaisse.

Enfin, Ispegrade a considérablement perdu en influence sur le vieux continent. En l'an 20, Arthur Bhrone entra dans Ispegrade, contempla les ruines de la ville, et déclara : “Il s'est passé ici de terribles choses, qu'on apporte nos bannières et qu'on fasse de cette ville nôtre”. Bhrone prit donc le contrôle d'Ispegrade, d'une façon un peu spéciale. Effectivement, Bhrone s'appuie sur les producteurs des “Tisserands de la côte d'Asgal”, que la cité appela bientôt Asgaliens, afin d'y asseoir son autorité. Cependant, la région intéresse peu Bhrone, et les Asgaliens bénéficient donc d'une grande liberté d'action.